Enseignes mode | american apparel
american apparel : vente en ligne - boutiques à Paris - histoire de la marque - biographie Dov Charney - contact
american apparel
16868
page-template-default,page,page-id-16868,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

American Apparel

Entreprise

.

Siège social Los Angeles

747 Warehouse St.
Los Angeles, CA 90021
Tel. +1 (213) 488-0226
Fax. +1 (213) 488-0334

.

Siège social France

10 rue Beaurepaire
75010 Paris
Tel. +33 (0) 1 42 49 50 01
Fax. +33 (0) 1 42 49 50 17

.

Site officiel : www.americanapparel.net

Net Sales worldwide 2014 : 608,89 M$

Groth rate 2014 : -3,95 %

Net Income 2014 : -68,82 M$

Net Income / Net Sales : -11,3 %

Source Google Financial Statements

Histoire de la marque American Apparel

.

.

Biographie Dov Charney

.

Dov Charney, né en 1969 à Montréal, est le fondateur de American Apparel.

1989 : Dov Charney crée l’entreprise American Apparel à Montréal.

Dov Charney commence dans l’univers de la confection en qualité de sous traitant, en fournissant des marques en T-shirt en tant que matière première pour qu’elles les estampillent,

1991 : American Apparel quitte Montréal pour Los Angeles, pour se rapprocher des sites de production de coton de qualité et de ses clients américains.

Made in USA et politique sociale en faveur des employés

1997 : Dov Charney crée sa propre ligne, en lançant la marque American Ammarel.

Dov Charney imite les publicités de Beneton pour provoquer des scandales fortement médiatisés. Il se pose en entrepreneur militant, choisissant de produire ses collections à Los Angeles, accordant des avantages sociaux à ses employés et se voulant le défenseurs des travailleurs immigrés.

2003 : Ouverture des premières boutiques à Montréal, New York et Los Angeles

2004 : Première boutique en France place du marché Saint-Honoré

2005 : American Apparel est récompensée par la Fashion Awards de Los Angeles comme la meilleure entreprise de l’année.

2006 : L’entreprise est classée 308e de la liste annuelle des 500 entreprises américaines en plus forte croissance d’Inc. Magazine, avec 440 % de croissance en trois ans et des bénéfices pour 2005 supérieurs à 211 million de dollars.

Militantisme écologique

La marque American Apparel s’engage à augmenter l’utilisation de coton bio dans ses usines.
S’installe rue du temple et rue Beaurepaire à Paris.

2007 : Woody Alen porte plainte pour des affiches utilisant son image sans autorisation.

Elles exposent Woody Allen portant la tenue traditionnelle des Juifs hassidiques, ainsi qu’un court texte en Yiddish. Elles ont été placardées sur des panneaux géants à travers Los Angeles et New York, ainsi que sur Internet.

Face à l’utilisation de son image sans aucun accord au préalable, Woody Allen réclame 10 millions de dollars à la firme, déclarant que cette publicité porte atteinte à sa réputation. Pour ternir la réputation de Woody Allen, Dov Charney expose des détails sur la vie personnelle du réalisateur, qui s’est marié avec la fille adoptive Soon-Yi Previn de son ancienne compagne Mia Farrow,  comme le rapporte le Fashion Law Wiki.

American Apparel se lance dans la mode vintage.

Militantisme humanitaire

250 000 articles de vêtement aux familles nécessiteuses.

2008 : The Guardian les considère comme la marque de l’année.

Militantisme pro-homosexuel

American Apparel lance “Legalize Gay”, une campagne qui vise à défendre le mariage homosexuel à l’aide d’une ligne de T-shirts estampillés de ce slogan : “GAY IS O.K.” Avec ces T-shirts, Dov Charney veut combattre Prop 8, une proposition qui affirme que seul le mariage entre un homme et une femme doit être reconnu en Californie.

Militantisme pro-Obama

Sortie des T-shirts, OBAMA, et anti-Bush lors de la campagne électorale

Révélations sur les infractions à la législation sur l’immigration

2009 : Dov Charney doit licencier 30% des ouvriers de son usine à Los Angeles, suite à des infractions à la législation sur l’immigration.

Révélations sur les abus des publicités de Dov Charney

Mai 2009 : Après deux années de procès, American Apparel est contrainte de donner raison à Woody Allen, et de lui offrir cinq millions de dollars.

Cette condamnation révèle à un large public les abus des publicités de Dov Charney, qui cherchent à faire du profit au détriment de la réputation et de la vie privée de ses victimes.

2010 : Les ventes baissent à cause des retards de production, alors que le cours du coton augmente. L’entreprise enregistre une perte de -86 M$

Juillet 2012 : L’entreprise rachète l’entreprise californienne Warriors Of Radness.

Révélations sur le harcèlement sexuel de Dov Charney sur certaines de ses employées

19 Juin 2014 : Après 3 exercices déficitaires, le comité de direction tente d’évincer Doc Charney de la société qu’il a fondé 25 ans plus tôt, celui-ci étant accusé de harcèlement sexuel au sein de l’entreprise.

.

American Apparel filiale de Standard General

Juillet 2014 : Le fonds d’investissement New-yorkais Standard General prend 44 % du capital du groupe, lui apportant 25 M$ pour lui éviter un défaut de paiement.

Doc Charney reste dans la société, en échange de la nomination d’une direction intérimaire conduite par Scott Brubaker, 43 ans, du cabinet de conseil spécialisé dans les entreprises en difficulté Alvarez & Marsal.

Décembre 2014 : American Apparel licencie définitivement son fondateur. « Au vu de l’enquête (sur les actes de harcèlement sexuel du fondateur), le comité spécial a décidé qu’il ne serait pas convenable que Dov Charney soit rétabli dans ses fonctions de directeur général, comme responsable voire comme employé de l’entreprise », justifie le groupe textile.

.

5 Janvier 2015 : Paula Schneider, qui a travaillé notamment chez BCBG Max Azria,  prend ses fonctions pour succéder au fondateur du groupe licencié. Scott Brubaker quitte la société à l’arrivée de Paula Schneider, sa mission étant terminée.

Juillet 2015 : Le groupe américain American Apparel, chantre du « made in America », annonce un plan de réduction de coûts comprenant des fermetures de magasins et des suppressions d’emplois pour faire face à une érosion de ses ventes.

Début octobre 2015 :  American Apparel demande à être placé sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites tout en annonçant alors avoir conclu un accord de restructuration de sa dette avec la plupart de ses bailleurs de fonds.

Février 2016 : American Apparel sort du régime des faillites, avec la conversion d’environ 230 millions de dollars (206 millions d’euros) de créances obligataires en capital.

Les collections sont fabriquées à Los Angeles, y compris celles qui sont vendues en Chine.

Octobre 2016 : American Apparel annonce la fermeture de 9 magasins

Novembre 2016 : Etranglée par des coûts élevés et une baisse des ventes, l’entreprise se déclare une seconde fois en faillite.

.

Gildan Activewear rachète la marque American Apparel

Février 2017 : Le Canadien Gildan Activewear rachète le nom de la marque American Apparel. L’accord passé pour 88 millions de dollars n’inclut aucun des 110 magasins de la marque. « Nous n’avons jamais été en position de reprendre ces activités », a ajouté ce dernier. « Nous ne rachetons pas une entreprise en activité. »

28 Mai 2017 : Fermeture définitive des 11 magasins d’American Apparel en Europe.

Les boutiques American Apparel ont fermées le 28 Mai 2017

Pas de boutiques American Apparel à Bordeaux.

mise à jour 21 Juillet 2016

acheter american apparel : ?? –

collection american apparel : ?? –

american apparel nouvelle collection : ?? –

histoire american apparel : ?? –

 

* * * *